Laboratoire
de biologie
médicale
Paris-Est
Marne La Vallée

Accueil Acualité Le BIM Présentation Domaines d'expertise Laboratoires BIO-VSM LAB Manuel de prélévement Résultats d'analyses AMP

Bulletin d'Information Médicale

20
novembre 2020

Intérêt de la valeur du Ct dans la PCR SARS- CoV-2

La détection de l’ARN viral par RT-PCR sur prélèvement nasopharyngé est actuellement la technique de référence pour le diagnostic de l’infection par le coronavirus SARS-CoV-2. Jusqu’à présent, le résultat rendu pour cette technique était purement qualitatif, à savoir négatif ou positif selon l’absence ou la présence d’ARN viral dans l’échantillon analysé. Nous avons décidé au laboratoire BIOVSM de rendre à nos prescripteurs et à nos patients le nombre de cycles de PCR à partir duquel le signal se positive.

Pour rappel, les techniques de RT-PCR en temps réel actuellement utilisées pour le diagnostic de la    COVID-19, sont des techniques d’amplification génique qui utilisent au minimum deux sondes nucléiques marquées par des fluorochromes. Lorsque le matériel génétique présent à l’origine dans l’échantillon analysé est suffisamment amplifié, la fluorescence mesurée augmente de façon exponentielle. Le nombre de cycles à partir duquel cette fluorescence est détectable (appelé Ct pour « Cycle threshold ») est inversement proportionnel à la quantité de matériel génétique présente dans l’échantillon analysé. En d’autres termes, plus ce nombre de cycles est faible, plus la quantité d’ARN viral du coronavirus SARS-CoV-2 est importante dans les secrétions nasopharyngées.

                      Courbe de PCR en temps réel montrant un Ct=21 cycles

Une étude récente parue dans la revue Clinical Infectious Disease (*) a permis de tester le caractère infectieux de différents échantillons nasopharyngés en fonction du nombre de cycles de PCR. Les échantillons analysés ayant un Ct supérieur à 24 étaient incapables d’infecter in vitro des cellules Vero permissives au coronavirus SARS-CoV-2. Ceci suggère que pour ces échantillons, la quantité de particules virales intactes est insuffisante pour assurer une infection cellulaire. Inversement, des valeurs de Ct faibles indiquent une quantité de particules virales importante et par extrapolation suggèrent une forte contagiosité des patients porteurs du virus.

Il faut toutefois garder à l’esprit que cette valeur du Ct ne permet qu’une estimation semi-quantitative de la présence d’ARN viral. En effet, nous ne disposons pas à l’heure actuelle pour le SARS-Co-V-2 d’une gamme d’étalonnage permettant une véritable quantification de cet ARN viral. Cette valeur du Ct dépend également de la technique utilisée et n’est pas standardisée entre toutes les techniques. De plus, la quantité de secrétions nasopharyngées analysées dépend fortement de la qualité du prélèvement. Il est important de rappeler ici que l’habilitation du préleveur et son expérience sont indispensables à un prélèvement de qualité.

Avec la technique utilisée au laboratoire BIOVSM, nous considérons qu’un Ct inférieur à 10 correspond à une quantité très importante d’ARN viral et inversement un Ct supérieur à 25 à une faible quantité d’ARN. Cette valeur du Ct indique une quantité d’ARN viral à un instant « t ». Il faut rester prudent dans son interprétation notamment pour les sujets contacts testés en général 7 jours après le contact potentiellement contagieux : un Ct important à cet instant (charge virale faible) pourra correspondre au début de l’infection virale, au moment de la phase ascendante de la multiplication virale, ce Ct pourra être beaucoup plus faible le lendemain…

 

Interprétation des valeurs de Ct sur nos comptes-rendus de résultats :

Valeur du Ct

Estimation semi-quantitative

Ct < 10

Présence d’ARN viral en quantité très importante

10 ≤ Ct < 25

Présence d’ARN viral du SARS-CoV-2

Ct ≥ 25

Présence d’ARN viral du SARS-CoV-2 en faible quantité

 

Dr Bertrand Pellegrin, laboratoire BIO-VSM LAB, le 16/11/2020

 

(*) Predicting infectious SARS-CoV-2 from diagnostic samples-Bullard-Clin.Infect Dis. 2020 May 22

source doc.pdf

 

 

 



Derniers articles

Notre rendu de résultat pour l’estimation du débit de filtration glomérulaire (DFG) va être modifié à partir du 1er juin 2017 afin de pouvoir tenir compte ... Lire la suite
Le dosage de l’antigène prostatique spécifique total est utilisé en pratique courante dans le dépistage d’une récidive biochimique après prostatectomie ... Lire la suite
  La borréliose de Lyme est une maladie en recrudescence pour laquelle le diagnostic est avant tout clinique aux premiers stades de la maladie. Certaines associations de patients atteints ... Lire la suite
Suite au Décret N° 2016-46 du 26 Janvier 2016 relatif à la Biologie Médicale, les résultats des patients doivent être communiqués au prescripteur par voie ... Lire la suite
Le jeûne peut avoir une influence sur l’interprétation de certains examens sanguins.   Le dépistage d’une dyslipidémie repose sur l’exploration ... Lire la suite
Inutile de reprélever le patient à la suite d’une prescription initiale de tests d’allergie. Si, au vu des premiers résultats, vous décidez de réaliser des ... Lire la suite
Pour répondre à la mission de conseil dévolue aux biologistes médicaux et dans le cadre de l’accréditation à la norme ISO 1589 des laboratoires, nous venons ... Lire la suite
Les comptes rendus de NFS intègreront désormais les unités internationales sans qu’il y ait, finalement, de grands changements dans vos habitudes de lecture des résultats. Pour ... Lire la suite
BIO-VSM LAB : laboratoire accrédité L’accréditation atteste de la compétence technique et de la qualité de l’organisation d’un laboratoire ... Lire la suite
Stratégie diagnostique et thérapeutique de prise en charge. 5 messages clés dans la nouvelle fiche mémo de la HAS (novembre 2015) : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2569695/fr/uretrites-et-cervicites-non-compliquees-strategie-diagnostique-et-therapeutique-de-prise-en-charge-fiche-memo Un ... Lire la suite
Autotests VIH nouvellement disponibles en pharmacie : les tests en laboratoires de biologie médicale sont moins chers, plus fiables, remboursés par l’Assurance Maladie lorsqu’ils ... Lire la suite
Vous prescrivez des tests lansoprazol terapi de Biologie Moléculaire : PCR Chlamydia et gonocoque, charges virales HBV, HCV et HIV. Sachez que, depuis cette année ... Lire la suite
Notre expertise en microbiologie est un outil de votre démarche en infectiologie. Identifications rapides (1 minute !) des bactéries en spectrométrie de masse (MALDI-TOF), antibiogrammes ... Lire la suite
Edition du 20 novembre 2020

Version PDF

Thématiques :

Abonnez-vous :
Le bulletin d'information médicale (le BIM) est gratuit. Remplissez le formulaire pour le recevoir par email :